Les origines de PhiloJeunes

Le projet PhiloJeunes est l’héritage de plus de 35 ans d’expérience en philosophie avec les enfants et les jeunes adolescentes et adolescents. D’abord dans le cadre de la création et l’implantation du programme ‘’ Prévention de la violence et philosophie pour enfants’’ mené par l’organisme La Traversée Rive-Sud jusqu’en 2015 et ensuite dans le cadre de la mise en œuvre du projet PhiloJeunes à la Chaire UNESCO d’étude des fondements de la justice et de la société démocratique.

Catherine Audrain, fondatrice et directrice générale de La Traversée de 1985 à 2015 est à l’origine du programme ‘’ Prévention de la violence et philosophie pour enfants’’, premier programme structuré et reconnu  Matthew Lipman, l’initiateur et le cofondateur de la philosophie pour les enfants avec sa collègue et collaboratrice durant plus de 30 ans, Ann Margaret Sharp, qui avait elle même collaboré au projet et écrit deux des sept romans de la série:  HANNAH première et deuxième partie.

  • Je suis très heureuse de porter ce projet qui représente la somme de réflexions, de conseils et d’expériences d’un nombre considérable de personnes rencontrées tout au long de la création et de l’implantation d’un programme de philosophie avec les enfants depuis 1996. Si dès 1985, j’ai eu l’occasion d’être sensibilisée à l’importance des droits des enfants en fondant La Traversée, l’utilisation de la philosophie pour enfants m’est apparue évidente dès les années 1996 pour prévenir la violence. Depuis, autant les professionnels en éducation que les philosophes, dont Mathew Lipman et Ann Margarett Sharp pour qui je garde un souvenir ému, tous m’ont amené à souhaiter un enrichissement de cette pratique et d’en élargir la portée. Je tiens à exprimer ma gratitude envers Michel Tozzi d’avoir accueilli favorablement l’idée de ce nouveau projet et de s’y investir. Ce projet rassemble un monde passionné et je souhaite les remercier toutes et tous. J’espère profondément qu’avec ce projet de nombreux jeunes trouvent leurs voies au bonheur et d’une vie sereine avec les autres.

Josiane Boulad-Ayoub, titulaire de la Chaire UNESCO d’étude des fondements de la justice et de la société démocratique 

Madame Josiane Boulad-Ayoub, professeure émérite de philosophie moderne, membre de l’Ordre du Canada et de la Société royale du Canada et Officière de l’ordre national des Arts et des Lettres de la République française a appuyé dès l’origine le projet ‘’ Prévention de la violence et philosophie pour enfants’’ et collaboré avec Catherine Audrain pour le développement de ce projet jusqu’en 2015. Il était devenu naturel pour Madame Boulad-Ayoub de s’associer à nouveau avec Madame Audrain pour développer ce nouveau projet PhiloJeunes dans l’esprit et les valeurs de la Chaire UNESCO d’étude des fondements de la justice et de la société démocratique .

  • À l’horizon des cinq prochaines années, notre Chaire a fait du programme PhiloJeunes son projet pilote d’élection. Elle soutient avec enthousiasme son développement de toutes ses ressources humaines et matérielles, car elle croit fermement que la construction d’un citoyen éclairé est le devoir le plus cher de toute société et le plus grand trésor que les démocraties puissent rechercher. Autour de la problématique pérenne de la liberté, de la tolérance, de l’ouverture à l’autre, de la lutte contre toutes les formes d’ignorance, de fanatisme et de radicalisation violente, la Chaire et le programme PhiloJeunes travailleront de concert à questionner les mutations socioculturelles qui se développent aujourd’hui dans nos démocraties et à contribuer concrètement au progrès de l’harmonie sociale et du vivre ensemble pacifique.

PhiloJeunes

  • Le projet PhiloJeunes s’appuie sur l’évaluation des effets sur le développement du raisonnement moral des élèves de ce Programme, produite en 2009 par Serge Robert, professeur de philosophie. UQAM ;
  • Le projet PhiloJeunes intègre les commentaires des pédagogues recueillis sur une période de 20 ans quant au matériel pédagogique, le soutien à apporter et l’initiative pédagogique.

PhiloJeunes existe depuis 2015 et a pour but de prévenir le dogmatisme, le fanatisme et la radicalisation et vise l’éducation des jeunes à la citoyenneté mondiale par l’apprentissage du dialogue philosophique avec l’aide d’un accompagnateur formé à cet effet (pédagogues). Ce projet s’inscrit dans l’héritage du programme ‘’Prévention de la violence et philosophie pour enfants’’ initié en 1996  avait fait l’objet en 2009 d’une évaluation de ses effets sur le développement du raisonnement moral des élèves (S. Robert, UQAM. 2009, présentée à Paris dans le cadre des Journées mondiales de la philosophie de l’UNESCO), laquelle démontrait que la pratique du dialogue philosophique avec les jeunes développait chez les jeunes, outre l’esprit critique, la prudence épistémique et une meilleure capacité à reconnaitre la violence symbolique et psychologique.

Ainsi, c’est à partir des événements tragiques survenus au Québec, au Canada et ensuite au magazine Charlie Hebdo et ceux qui ont suivi que PhiloJeunes a été créée pour soutenir les enseignants et permettre un espace de réflexion aux jeunes.

Dès février 2015, l’équipe fondatrice, constituée de Catherine Audrain, Josiane Boulad-Ayoub, Michel Tozzi, Jean-Charles Pettier, Edwige Chirouter  a travaillé sur les bases méthodologiques et conceptuelles de PhiloJeunes sous les hospices de la Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique. Nous devons à Madame Josiane Boulad-Ayoub, titulaire de la Chaire, le nom de PhiloJeunes.

Ainsi, PhiloJeunes est en quelque sorte l’héritier, l’enrichissement et l’élargissement de programmes en philosophie pour enfants qui ont fait leurs preuves depuis 1996. L’Équipe fondatrice, forte de son expérience depuis plus de 30 ans en philosophie avec les jeunes et en implantation de programmes, a mis ensemble son expérience et son savoir-faire au service de ce programme novateur. En effet, PhiloJeunes se distingue par ses objectifs, l’utilisation de plusieurs approches en philosophie avec les jeunes, sa méthodologie et ses principes de codéveloppement avec les pédagogues sur le terrain.

Mise à jour le 28 octobre 2022